Les femmes et le leadership



Il n’y a que 3 pays dans le monde où l’on a plus de chances d’avoir une femme qu’un homme comme patron alors voyageons et mettons-nous dans la peau d’un salarié au cœur de la Jamaïque, de la Colombie ou encore de l’ile de Sainte-Lucie. On retrouve 59,3% des managers sont des femmes en Jamaïque, 53,1% en Colombie et 52,3% à Sainte-Lucie. Tous les autres pays se trouvent ainsi en dessous de la barre des 50%, notamment la France où l’écart est conséquent. En 2021, seuls 37% des postes de management étaient occupés par des femmes, soit plus de 20 points de moins que la Jamaïque. Et il n’y a d’ailleurs pas besoin d’aller jusqu’en Afrique ou en Amérique pour réaliser que la France n’a pas une bonne place en termes de parité pour les managers. En effet, la Suède ou encore la Lettonie devancent largement la France et s’approchent de la parité aux postes à haute responsabilité.



Les femmes leaders en France : du statut de cadre à la direction générale


Parmi les professionnels ayant le statut de cadre, on retrouve 42% de femmes, les hommes ont donc une légère avance qui ne fait que s’accentuer lorsque l’on monte en grade jusqu’à la direction générale. En effet, à la tête d’une entreprise, les femmes se font de plus en plus rares : seul 1 cadre dirigeant sur 5 est une femme. Au sein des entreprises du CAC 40, cet écart est encore plus important. En 2020, seulement 2 femmes sont à la tête de la direction générale et aucune n’est présidente ni PDG de ces 40 entreprises.

Si cet écart ne fait que s’accentuer c’est parce qu’on retrouve un manque cruel de femmes promues au tout premier niveau de management.


Mais pourquoi les femmes sont bloquées lorsqu’elles souhaitent évoluer dans leur carrière ?


Plusieurs obstacles sont rencontrés par les femmes au cours de leur carrière qui les empêchent alors de progresser autant que leurs collègues masculins.

On retrouve notamment le manque de représentation. En effet, pour changer certains stéréotypes, il serait important qu’un plus grand nombre de femmes soient manager et que tout le monde s’inspire de leur réussite pour que cela paraisse plus évident.

Le type de poste occupé jour également un rôle. Les femmes occupent généralement un rôle de soutien et ne sont donc que très peu souvent à la tête elles même de projets. Il est donc plus difficile de se faire remarquer à ce poste pour prétendre à une promotion.


Les clés du succès pour être une femme leader


Premièrement, les femmes ont besoin du soutien des entreprises et qu’elles comprennent l’importance et l’enjeu de cette problématique. Si les organisations, au niveau mondial, embauchaient des femmes cadres en parallèle des hommes, elles ajouteraient un million de femmes supplémentaires à des postes de direction. Ainsi, l’écart actuel serait comblé en une génération et non pas plusieurs décennies.

Les entreprises jouent un rôle essentiel puisqu’elles peuvent entreprendre notamment 4 grandes actions : la création d’une culture de travail flexible et bienveillant, l’assurance d’une égalité des salaires à compétences égales, l’investissement dans le développement des compétences et elles doivent mettre fin aux stéréotypes inconscients.

Actuellement, 27% des entreprises considèrent le leadership féminin comme un sujet d’actualité, ce qui est trop peu. Pour pallier à cela, la « Loi Rixian » adoptée en décembre 2021 prévoit de mettre en place des quotas dans les grandes entreprises au sein des instances dirigeantes. D’ici 2027, elles devront compter au moins 30% de femmes et 40% en 2030.


Secondement, la mise en avant des compétences est un levier pour le succès des femmes en tant que leader. Si la performance au travail ne suffit pas, les femmes doivent alors prendre le contrôle pour obtenir une promotion. Prendre le contrôle sur vos compétences est la première chose à faire pour surmonter toute faiblesse. Il peut s’agir de différentes compétences comme la prise de parole, l’assertivité, la négociation… Par ailleurs, la mise en avant de votre personnalité vous permettra aussi de favoriser votre mobilité. En effet, vous pouvez utiliser des techniques marketing pour vous faire connaitre, faire connaitre votre expérience, vos compétences, votre expertise… Vous avez par exemple la possibilité d’utiliser les réseaux sociaux pour mettre en avant tout cela. Étendre votre réseau vous permettra également de vous faire remarquer et pourquoi pas vous démarquer.


La formation professionnelle peut être un levier pour développer et révéler son leadership… !




10 vues0 commentaire
ÉVO Formation & Consulting

ÉVO FORMATION & CONSULTING

Sans titre-1.png
Nos
coordonnées

Adresse : 32 Rue Francine Fromont 69120 Vaulx-en-Velin

E-mail : contact@evo-formation.com

Tél :  09 87 14 69 53

Mobile :  06 60 77 34 97

 

Cliquez ici pour nous trouver

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône